vente-immobiliere-jura-mouthe.com

Comment faire fructifier son argent quand on est jeune ?

Man, Woman, Dog, Pet, Pug, Owners

Les jeunes ont la possibilité de se constituer un portefeuille diversifié de manière progressive, en fonction de leurs possibilités financières. Il existe d’ailleurs de multiples manières de s’y prendre, que l’on soit étudiant, jeune travailleur ayant intégré la vie active, etc. À retenir également que les jeunes peuvent s’autoriser une prise de risque élevé, comparé aux investisseurs déjà âgés ou ayant des enfants à charge. C’est pourquoi, ils disposent d’un assez large choix d’actifs qui lui procureront un bon rendement et échapper aux effets de l’inflation.

 

Investir dans la pierre-papier

L’investissement dans l’immobilier demeure l’une des meilleures solutions pour démarrer la constitution d’un portefeuille d’actifs. En effet, celui-ci se démarque par un excellent rapport rendement-risque, en particulier dans le cas de la pierre-papier. De plus, le ticket d’entrée est à la portée des jeunes dont les revenus sont encore assez bas. Les étudiants peuvent, par exemple, souscrire à des parts de ces classes d’actifs au moyen du prêt étudiant. Une partie des dividendes qu’ils perçoivent serviront à rembourser ce dernier, tandis que l’autre partie pourra être affectée à la souscription à d’autres produits de placement afin de faire prospérer le portefeuille.

 

Quel est le meilleur produit pierre-papier pour les jeunes ?

Comme évoqué plus haut, les jeunes se distinguent certes par leur niveau de risque élevé, mais il vaut cependant mieux opter pour des actifs plus ou moins sécurisés pour démarrer. Les conseillers en gestion de patrimoine recommandent ainsi les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) qui offrent un excellent rapport rendement-risques. Les SCPI ont d’ailleurs révélé leur remarquable tenue de route en temps de crise, avec un rendement qui ne faiblit pas et qui se maintient dans le temps. Les SCPI sortent également du lot, de par leurs performances, avec un taux de distribution et un taux d’occupation financier élevés. Idem, le prix de la part se valorise chaque année pour les meilleures d’entre elles. En savoir plus sur ces actifs à excellente performance sur https://www.scpi-8.com/.

 

Attention aux organismes de placement collectif immobilier (OPCI). Même s’ils ont comme sous-jacent l’immobilier, tout comme les SCPI, les OPCI sont plus risqués du fait de leur composition en actions et obligations. Il vaut donc mieux, pour les jeunes, éviter ce type de placement lors de leurs premiers pas dans la constitution de leur portefeuille. Toujours est-il que les OPCI sont destinés à diversifier ce dernier, mais une fois que celui-ci rapporte sur le long terme et que la stratégie a été correctement ficelée.

Les foncières cotées ou sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC) se servent, quant à elles, d’actifs cotés en bourse, d’où des risques relativement élevés également en cas d’absence de suivi. Ce type de placement est donc réservé aux investisseurs qui sont plus avisés.

Les sociétés civiles immobilières (SCI) sont aussi des produits pierre-papier mais qui se différencient des SCPI, des OPCI et des SIIC. L’immobilier en indivision génère des revenus locatifs distribués aux porteurs de parts.

 

Investir dans l’assurance-vie

Tous ces actifs susmentionnés sont disponibles dans les assurances-vie, et plus précisément au sein de leurs supports en unités de compte. Les jeunes peuvent donc tout à fait épargner en tirant profit des revenus de ces produits pierre-papier qui sont directement injectés dans leur épargne. En effet, les dividendes alimenteront leur compte, mais ne sont pas immédiatement disponibles, contrairement à ceux perçus dans un investissement classique.

 

Investir via le crowdfunding immobilier

Les conseillers en gestion de patrimoine recommandent aussi le crowdfunding immobilier aux jeunes souhaitant placer leur argent dans la pierre. Ce type de placement se distingue en effet par sa durée sur le court terme (12 mois) ou le moyen terme (24 mois, ou 36 mois maximum).

A lire aussi sur vente-immobiliere-jura-mouthe.com

  1. 16 Mai 2022Gestion de propriété via une agence immobilière540 affichages